Le logo Demeter a été créée en 1932 pour certifier les produits respectant le cahier des charges de l’agriculture biodynamique. C’est donc de loin le plus vieux ‘label’ de l’agriculture biologique.


Ce mouvement s’appuie sur la pensée du philosophe austro-hongrois Rudolf Steiner et plus particulièrement sur un cycle de 8 conférences prononcées en 1924 resté sous le nom de Cours aux Agriculteurs.


Elle se distingue par deux grands aspects de la simple agriculture biologique, qui pour elle n’est qu’un préalable et non une fin en soi :


1/ Sa démarche est philosophique, sa vision de l’agriculture très large. Elle considère celle-ci bien au-delà de son intérêt purement utilitaire mais comme une manière de participer au processus même de la création et de la vie.


En travaillant la terre pour en faire sortir des légumes ou des grappes de raisins, le paysan produit la vie et fait corps avec la nature. À l’inverse de l’idée d’exploitation de la terre, l’agriculture est avant tout observation, compréhension et accompagnement des « forces cosmiques et terrestres ».


Cette importance donnée à l’observation, qui permet de réintégrer plusieurs millénaires de science paysanne, a suscité des méfiances aux yeux des scientifiques, et cette approche cosmique des cycles végétaux et animaux donne à la biodynamie un caractère qui peut paraître vaguement ésotérique ou mystique.


2/ Plus qu’un simple corpus réglementaire, elle est une méthode très rigoureuse. Gros de 40 pages, le cahier des charges est extrêmement lourd et détaillé (variété de bois des piquets de soutien, indications quant à l’éclairage des champignons, recettes de « préparations » à base de valentiane, de pissenlit, de camomille, de bouse de vache…)


Seul un très petit nombre de fermes sont engagées en biodynamie (environ 450 en France et 4500 à travers le monde). Les vignerons, tout particulièrement attentifs aux évolutions aromatiques de leur produit, sont les producteurs les plus nombreux engagés dans cette démarche. Pour le moment, les maraîchers en biodynamie sont rares et les éleveurs encore plus.



Lien vers le site officiel